L'ENVERS DE MOI

Description :

L’Envers de moi, c’est moi tout à l’envers qui se cherche, se cache, s’observe.  Un spectacle aussi doux que fort, une incursion dans le monde d’adolescents qui tentent de répondre aux diktats de la beauté, à des standards de performance. La chorégraphie s’articule autour d’un sujet qui n’a rien d’anodin et qui fait partie du quotidien des adolescents. C’est une quête vertigineuse de l’image parfaite qui ramène finalement à l’essentiel : l’estime de soi. C'est une véritable expérience humaine où sont exprimés en mouvement la performance, la compulsion, le regard des autres, la pression sociale et l’acceptation.
 
Quatre interprètes courent, tombent, tournent dans la lumière qui change comme leurs humeurs. Danika Cormier, Annie Deslongchamps, Zoé Hockhoussen et Catherine Soucy assurent la distribution du spectacle.

Chorégraphe : Liliane St-Arnaud

 

Extrait vidéo :  ICI

Devis tecchnique : ICI

 

Commentaire : La Tribune - Mars 2016 - Par Karine Tremblay

« C'est un sujet qu'on n'aborde généralement pas de front. Sans être un grand tabou, l'image corporelle et l'estime de soi des adolescents ne sont pas souvent au menu des conversations en famille. Il est encore moins courant d'en faire le noyau d'une création chorégraphique. Liliane St-Arnaud a eu du flair. Du doigté. Beaucoup de sensibilité, aussi.L'envers de moi, son tout récent spectacle, traite du thème avec grande efficacité, mais sans trop de lourdeur. [...] En différents tableaux, sur une musique savamment choisie et sous des jeux de lumière simples, mais efficaces, les interprètes Annie Deslongchamps, Amélie Lemay Choquette, Catherine Soucy et Zoé Hockhoussen expriment en mouvement ce que les jeunes ont généreusement révélé. [...] Témoignages et chorégraphies amalgamés produisent leur effet. Je retiens ce commentaire émis par un jeune et cité dans le spectacle «le plus difficile, c'est d'être capable d'en parler et de se confier.» Aller voir une création comme celle-là, déjà, c'est un premier pas pour briser la glace. Et amorcer la conversation.»  commentaire complet ICI

 

 

 

Commentaire : Écoutez l'Estrie - Mars 2016 - Par Anik Moulin

« Plusieurs tableaux dont un notamment avec des ombres qui est particulièrement  réussi. J'ai beaucoup aimé, c'est de la danse contemporaine, c'est très accessible. Les 4 danseuses sont fabuleuses de beauté, de talent, on les sent touchées par la thématique. »  Anik Moulin

 

« Ils ont pris les mouvements de nos émotions, ça nous représentait vraiment nous, parce que c'est différent d'un adulte. »  Sabrina 16 ans

 

« Ça nous touche beaucoup les gars pis on s'en rend pas toujours compte» Nic 17 ans

 

« J'ai reconnu beaucoup mes amis qui se posent ces questions là... ça m'a beaucoup impressionné » Mailys 

 

« Ça a confirmé ce que je pensais... L'important avant tout c'est de se sentir bien dans sa peau. C'est ce que j'ai retenu du spectacle. » Ali 17 ans

 

 

La Tribune Mars 2016 - Par Karine Tremblay : Reportage

 

 

 

 

 

 

© 2019 Compagnie de danse AXILE